Célébrer la Saint-Valentin est-il haram ?

en vedette - célèbre la Saint-Valentin haram

La Saint-Valentin, jour synonyme d'amour et d'affection, a parcouru son parcours historique depuis les anciennes traditions romaines jusqu'à une célébration mondiale de l'affection. Cependant, au sein de la communauté islamique, la licéité de la commémoration de cette journée reste une controverse.

En approfondissant les racines historiques, les manifestations contemporaines et les enseignements islamiques entourant la Saint-Valentin, notre objectif est de mettre en lumière la mosaïque complexe de croyances et de pratiques qui s'entrelacent à cette occasion.

Points clés à retenir

📌 Mélange historique : La Saint-Valentin est issue d'un mélange d'anciennes traditions romaines et de commémorations chrétiennes, mettant en valeur ses diverses racines culturelles.
📌 Perspective islamique : Les arguments contre la Saint-Valentin
📌 Célébration arabe : Le monde arabe célèbre la Saint-Valentin, échangeant des cadeaux et profitant de moments spéciaux, reflétant l'essence universelle de l'affection et de la romance.

Origines historiques de la Saint-Valentin

La Saint-Valentin trouve ses origines dans deux traditions historiques distinctes. Les premières remontent à la Rome antique et à son observance du Lupercales festival à la mi-février. Les Lupercales célébraient la fertilité et l'arrivée du printemps, marquées par des rituels et des festivités qui impliquaient souvent des couples par le biais d'un système de loterie.

L'association chrétienne avec la Saint-Valentin est apparue plus tard, centrée sur la commémoration de Saint-Valentin, martyr du troisième siècle. Bien que diverses histoires entourent Saint-Valentin, la plus répandue raconte ses actes de célébrer des mariages clandestins pour les soldats à qui il était interdit de se marier en raison d'obligations militaires. Ce mépris courageux des ordres de l'empereur romain a finalement conduit à son martyre.

Au fil du temps, ces deux récits distincts – la tradition romaine des Lupercales et l'histoire chrétienne de la Saint-Valentin – ont convergé, mêlant des éléments de célébration de la fertilité et des actes d'amour dans la Saint-Valentin que nous reconnaissons aujourd'hui. Cette fusion de fils historiques a façonné l'évolution de la fête et sa signification en tant que journée d'affection et d'expressions romantiques.

La Saint-Valentin dans la société contemporaine

Dans les temps modernes, la Saint-Valentin s'est transformée en une célébration très répandue qui embrasse l'amour et la tendresse sous diverses formes. Des individus du monde entier participent à cette journée en s’engageant dans des échanges sincères de gestes romantiques, de marques d’affection et de cadeaux. Cette pratique s’étend non seulement aux couples mais aussi aux amis et aux membres de la famille, mettant l’accent sur le spectre plus large de l’amour.

L'aspect commercial de la Saint-Valentin est évident, les entreprises saisissant l'occasion pour promouvoir toute une gamme d'offres, notamment des fleurs, des chocolats, des cadeaux et des événements thématiques. Si certains peuvent percevoir cette commercialisation comme matérialiste, d’autres y voient une opportunité d’exprimer concrètement leurs sentiments à leurs proches. C'est une époque où beaucoup trouvent de la joie à sélectionner et à présenter des cadeaux qui symbolisent leur attention et leur appréciation, transcendant les frontières du simple consumérisme.

Enseignements islamiques sur l'amour et les relations

Les enseignements islamiques mettent l'accent sur l'importance de l'amour, de la compassion et des relations saines. Le concept de l’amour au sein de l’Islam s’étend au-delà de l’amour romantique pour englober l’amour de la famille, des amis et de l’humanité dans son ensemble. L'Islam encourage la gentillesse, le respect et l'empathie dans toutes les interactions.

Les enseignements du Prophète Muhammad ﷺ (que la paix soit sur lui) soulignent l'importance de traiter son conjoint avec gentillesse et de maintenir des liens familiaux solides. L'Islam encourage les expressions d'affection et d'appréciation dans les limites de l'éthique islamique.

حَدَّثَنَا أَبُو بِشْرٍ، بَكْرُ بْنُ خَلَفٍ وَمُحَمَّدُ بْنُ يَحْيَى قَالاَ ح َدَّثَنَا أَبُو عَاصِمٍ، عَنْ جَعْفَرِ بْنِ يَحْيَى بْنِ ثَوْبَانَ، عَنْ عَمِ ّهِ، عُمَارَةَ بْنِ ثَوْبَانَ عَنْ عَطَاءٍ، عَنِ ابْنِ عَبَّاسٍ، عَنِ النَّبِيِ ّ ـ صلى الله عليه وسلم ـ قَالَ ‏ “‏ خَيْرُكُمْ خَيْرُكُمْ لأَهْلِهِ وَأَنَا خَيْرُكُمْ لأَهْلِي ‏”‏.‏.‏

Il a été rapporté d'Ibn 'Abbas que :
le Prophète a dit : « Le meilleur d’entre vous est celui qui est le meilleur envers sa femme, et je suis le meilleur d’entre vous envers mes femmes.

Arguments contre la célébration

Au sein de la communauté islamique, les chercheurs s'inquiètent des origines de la Saint-Valentin et de ses conflits potentiels avec les croyances islamiques. Certains affirment que la célébration trouve ses racines dans des coutumes païennes et chrétiennes, en contradiction avec le monothéisme islamique.

De plus, l'accent mis sur les relations amoureuses et les manifestations publiques d'affection pendant la Saint-Valentin peut être perçu comme prônant des valeurs qui sont en contradiction avec les principes islamiques de modestie et de pureté. Actuellement, on constate que de nombreux couples non mariés adoptent à cette occasion des comportements intimes, ce qui contredit directement les enseignements islamiques et les normes éthiques.

Célébrer la Saint-Valentin est-il haram ?

La célébration de la Saint-Valentin présente une ressemblance frappante avec les actes considérés comme adultères, ce qui conduit à sa stricte interdiction en vertu des principes de la charia. Par conséquent, cela entre dans la catégorie des pratiques haram (illégales) dans la jurisprudence islamique.

Allah a clairement dit de rester à l'écart Zina (adultère):

وَلَا تَقْرَبُوا۟ ٱلزِّنَىٰٓ ۖ إِنَآءَ سَبِيلً ۭا

Ne vous approchez pas de l’adultère. C’est vraiment un acte honteux et une mauvaise voie.

Pensée finale

Dans le discours entourant la Saint-Valentin, nous pensons que la célébration est haram, la considérant comme incompatible avec les enseignements islamiques. Cette perspective découle des préoccupations concernant l’imitation de pratiques non islamiques, la promotion de valeurs contraires à la modestie et à la chasteté et la possibilité de brouiller les frontières entre les comportements autorisés et interdits.

Les érudits et les individus opposés à la Saint-Valentin soulignent souvent l'importance d'adhérer aux principes islamiques et de sauvegarder le caractère sacré des relations.

Allahu A'lam (Allah sait mieux)

FAQ

La Saint-Valentin est-elle haram pour les couples mariés ?

Il est essentiel pour chaque musulman d’exprimer systématiquement son affection à son conjoint dans sa vie quotidienne. Pour les couples mariés, observant la Saint-Valentin ou leur anniversaire peut être acceptable, à condition qu'elle ne soit pas motivée par l'intention d'imiter les pratiques des non-croyants et sans élever cette journée à un statut distinct.

Pourquoi l'Islam ne célèbre-t-il pas la Saint-Valentin ?

L'Islam n'approuve pas la célébration de la Saint-Valentin, principalement en raison de ses origines et ses associations avec les coutumes et croyances non islamiques. Les racines historiques de la fête dans les anciennes traditions romaines et chrétiennes, combiné avec l'accent mis sur l'amour romantique et les expressions qui peuvent ne pas correspondre aux principes islamiques de modestie et de chasteté, ont conduit de nombreux chercheurs à décourager son observance au sein de la communauté musulmane.

De plus, l’Islam encourage les actes continus d’amour, de gentillesse et d’affection au sein des mariages et des relations, rendant moins significative la nécessité d’un jour spécifique pour exprimer de tels sentiments.

Les Arabes célèbrent-ils la Saint-Valentin ?

La Saint-Valentin trouve sa place dans le cœur des gens à travers le monde arabe, où la célébration est devenue un occasion chérie. Les amoureux échangent des cadeaux sincères et des roses et participent ensemble à de délicieuses soirées, embrassant l'esprit d'affection et de romance.

L'acceptation de cette journée est de plus en plus répandue, alors que des ballons en forme de cœur, des roses rouges et des ours en peluche se retrouvent entre les mains des couples. Notamment, même dans les pays où la Saint-Valentin était autrefois interdite, comme l'Arabie saoudite, le vent s'est inversé et la célébration est désormais embrassé ouvertement.

Bien que certains puissent le considérer comme une importation occidentale, sa présence est évidente dans divers pays arabes, notamment en Jordanie, en Égypte, en Palestine, au Liban et en Syrie. Les festivités dressent un tableau saisissant, avec des journaux guidant les couples vers des restaurants, des fleuristes confectionnant des bouquets enchanteurs et des restaurants organisant des dîners à thème.

Dans cette région diversifiée, la Saint-Valentin s'est tissée dans le tissu des expressions affectueuses, symbolisant l'universalité de l'amour.

Herry
Retour en haut